• Consulter un psychologue à Paris 1
  • Florence Chopard, psychologue clinicienne de Paris
  • thérapie de couple à Paris, psychologue de couple

Psychologue / Psychopathologue à Paris 1

Psychologue clinicienne psychothérapeute à paris dans le 1er arrondissement, Florence Chopard vous reçoit sur rendez-vous du lundi au samedi au 3 rue Turbigo, métros : Sentier, Etienne-Marcel, Les Halles.

Qu'est-ce qu'un psychologue ?

Le terme de psychologue est assez générique, il regroupe à lui seul plusieurs spécialités qu'il s'agit de bien distinguer avant de savoir à qui s'adresser.

Le psychologue clinicien :

Répondre à cette question est bien plus délicat que pour les suivantes car elle soulève la question de la spécialité ou de l'obédience.

En effet si le parcours du clinicien est sanctionné par un Master (bac plus 5) commun à la discipline, les universités affichent différentes spécialités, obédiences tels que comportementaliste, psychanalytique, sociale...

Néanmoins, seul le psychologue clinicien peut conduire une thérapie, sa formation clinique lui reconnait le titre de psychothérapeute par la promulgation de la Loi du 9 août 2004, il s'agissait à l'époque de légiférer sur la spécialité de psychothérapeute et par la même de garantir au patient l'efficience du thérapeute, c'est en quelque sorte un label.

Le psychologue clinicien est celui que l'on consulte quand une souffrance psychique entrave considérablement un sujet et l'empêche de vivre pleinement sa vie, qu'elle soit affective, professionnelle ou relationnelle.

Le clinicien est celui auquel nous adressons notre souffrance dans une demande de soin et de qui nous attendons de l'aide pour nous soustraire à un chaos dont nous ignorons l'origine.

Le travail thérapeutique auquel je me réfère consiste à faire émerger dans l'ici et maintenant, dans l'actualité d'une histoire personnelle, donc singulière les souvenirs liés à une problématique énoncée par le patient.

Cela repose sur une capacité empathique dans un climat d'écoute, de bienveillance, de secret, d'analyse de l'actuel et de l'ancien pour restituer au moment opportun le sens caché d'une souffrance.

Le but de la psychothérapie est de faire resurgir au conscient, des évènements que nous croyons avoir oubliés pour se dégager d'un traumatisme réel ou imaginaire qu'il s'agit de réorganiser pour pouvoir vivre avec.

Le temps de la psychothérapie est une mise à l'épreuve car il n'y a rien d'agréable à se remémorer les différents traumatismes que nous nous sommes efforcés d'oublier pour y survivre, mais au fil de ce cheminement nous trouvons une liberté, celle d'être l'acteur, l'actrice de notre vie, débarrassé de la soumission à nos traumatismes passés.

Le psychologue du travail :

De formation universitaire bac plus 5, sanctionné par un Master, il trouve sa place en entreprise ou en cabinet de recrutement. Sa mission est d'assister le Directeur des Ressources Humaines (DRH) ou le recruteur à trouver le bon profil pour un poste qualifié et défini par une fiche de poste. En entreprise il a un rôle d'intégration des salariés en veillant à la motivation et au bien-être des personnes pour stimuler la production et la performance.

Il assiste également le DRH à la gestion de carrière des salariés au moyen de différents outils (bilan de compétence, évaluation, différents tests...) il peut suggérer une formation en adéquation à la compétence du salarié pour optimiser sa production, la qualité de son travail voire lui faire obtenir une promotion ou envisager un changement de service.

Son objectif est donc de veiller au bien être, à la santé mentale du salarié en agissant sur l'individu et le collectif, au but de promouvoir son efficience.

Le psychologue scolaire :

Il est avant tout fonctionnaire de l'éducation nationale ayant complété sa formation d'enseignant par une licence universitaire de psychologie (bac plus 3), il intervient à la demande des parent ou des enseignants.

Son travail consiste en la prévention de l'échec scolaire des enfants par une mission de repérage des difficultés scolaires en vue d'élaborer, de réaliser et mettre en ouvre un projet pédagogique de l'école.

Sa fonction consiste essentiellement de détecter des pathologies de l'enfance, des violences subies en milieu intra ou extra-scolaire, voire familiale.

Au sein d'une équipe constituée de médecins, pédopsychiatres, orthophonistes il peut réaliser un bilan psychologique de l'enfant pour ajuster l'orientation, l'aménagement scolaires et le suivi de l'élève.

Il peut apporter son expertise lors de situations de crise. Néanmoins, s'il assume le suivi et le soutien de l'enfant en milieu scolaire, il n'est pas en mesure de conduire sa thérapie.

Qu'est-ce qu'un psychiatre ?

Le psychiatre est avant tout un médecin généraliste qui a complété sa formation médicale de base par une spécialité en psychiatrie.

Cette formation lui permet d'évaluer et traiter des troubles mentaux plus ou moins graves et prescrire si nécessaire, des médicaments ou décider d'une hospitalisation.

Le psychiatre est de facto psychothérapeute de par sa formation qui elle-même s'appuie sur la psychopathologie.

Qu'est-ce que la psychopathologie ?

La psychopathologie est une approche scientifique qui concerne à la fois l'évaluation, le diagnostic et l'intervention psychologique pour une prise en soins adéquate d'une souffrance psychologique.

Elle s'appuie sur l'observation clinique qui dans son étymologie veut dire : observation au pied du lit du malade.

Elle tend à distinguer le normal du pathologique en s'appuyant sur une classification de référence mondiale la CIM 10 (classification internationale des maladies) qui fait autorité en France et s'oppose au DSM IV (Diagnostic and Statistical Manual), en français : Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux.

Le CIM, s'appuie sur le diagnostic de structure de la personnalité d'où découlent certains symptômes, contrairement au DSM IV pour lequel le symptôme défini une maladie. La critique que reçoit généralement le DSM IV est que l'on peut désigner à partir du symptôme une multitude de maladies qui impose un traitement médicamenteux, démarche incompatible avec notre prise en charge thérapeutique.

La psychopathologie est donc l'étude des signes qui identifient une maladie et regroupe en son sein, la nosographie, la nosologie et l'étiologie.

Qu'est-ce que la nosographie : Elle concerne la classification des maladies. C'est comme une carte qui permet le repérage d'une maladie.

Qu'est-ce que la nosologie : Elle repose sur la nosographie et concerne l'étude des signes pathologiques qui identifie une maladie.

Qu'est-ce que l'étiologie : C'est simplement l'identification de l'origine d'une maladie.

Qu'est-ce qu'un psychopathologue ?

Le psychopathologue est donc celui qui est habilité à utiliser les outils de la psychopathologie pour identifier une maladie psychiatrique ou évaluer une personnalité pathologique.

Il est apte à poser tout comme le psychiatre un diagnostic pour décider des modalités d'une thérapie, voire orienter auprès du psychiatre pour une prise en charge médicalisée s'il estime que la prise en charge adéquate dépasse son champ de compétence.

Contact

Consultez également :